atheneecinqmondes

Athénée Thalasso : Spa Cinq Mondes se relance en Tunisie

image_pdfimage_print

Après l’échec d’une première expérience de partenariat en 2009 avec le centre Royal Thalassa Monastir, le pionnier du Spa français Cinq Mondes se relance en Tunisie avec l’Athénée Thalasso Djerba et deux autres centres.

 

Pour son 20e anniversaire célébré ce week-end, le centre de thalassothérapie Athénée Thalasso (Radisson Blu Palace Djerba), propriété d’UTIC Tourisme, s’est offert un partenariat avec Spa Cinq Mondes lui permettant d’enrichir sa gamme de soins et de produits.

Ce partenariat, annoncé lors d’une conférence de presse samedi 10 novembre au Radisson Blu Palace, permet à Cinq Mondes d’ajouter trois centres tunisiens aux 1000 “Spa partenaires” qu’il fournit déjà avec ses produits dans 35 pays. Ces “Spa partenaires” s’ajoutent aux 15 Spa sous enseigne (4 en propre dont un à Marrakech, et 11 en franchise) où est proposée l’intégralité des soins Cinq Mondes.

De fait, le pionnier français du Spa se relance en Tunisie à travers un accord exclusif de distribution avec une société sœur d’UTIC Tourisme ; il s’agit d’Ulysse Négoce, dirigée par Amel Chaibi et distributrice de grandes marques internationales de cosmétiques. C’est à travers cet accord que les produits Cinq Mondes seront également disponibles au sein des centres Spa des hôtels Mövenpick à Sousse et au Lac de Tunis.

Présent lors de la conférence de presse, le président de Cinq Mondes, Jean-Louis Poiroux, s’est félicité de cet accord qui permet à la marque française d’intégrer « une des plus grandes destinations de thalassothérapie en Méditerranée ».

Rzig Oueslati, DG de l’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie, ainsi que Zeineb Zouaoui, responsable du Tourisme médical et du Tourisme culturel au sein du ministère du Tourisme, ont profité de l’occasion pour afficher la volonté des deux institutions de relancer la thalassothérapie tunisienne. Rappelons que le nombre de curistes a décru de 150 000 avant 2011 à moins de 100 000 en 2017 (hors thermalisme).

Hichem Mahouachi, Commissaire du Tourisme à Djerba, a pour sa part souligné l’importance de la thalasso pour la destination Djerba (une vingtaine de centres). Mohamed Jerad, DG de l’hôtel Radisson Blu Palace, a précisé à ce propos que « un client sur trois de notre hôtel vient pour la thalasso ; une proportion qui double en hiver ».

Photo du haut : de gauche à droite, Zeineb Zouaoui (ONTT), Rzig Oueslati (Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie), Jean-Louis Poiroux (Cinq Mondes), Mohamed Jerad (Radisson Blu Palace), Hichem Mahouachi (Commissariat au Tourisme de Djerba)

 

L’Athénée Thalasso, 20 ans de haut niveau

Le centre Athénée Thalasso est réputé depuis vingt ans pour la qualité de sa thalassothérapie traditionnelle associée à une carte innovante de soins spa (massage Kobido, soins aux dattes ou à la pomme de Djerba, nouveau massage Tuina-Detox…).

Marie-Noëlle Veillet, actuellement DG de l’hôtel et du centre de thalassothérapie Alliance Pornic (France) après avoir dirigé le centre Athénée Thalasso pendant 10 ans, était présente à la conférence de presse. Celle qui fut pendant de longues années la “marraine” de la thalassothérapie tunisienne, veillant au lancement et/ou à l’exploitation de plusieurs centres tunisiens (Bio Azur, Athénée Thalasso, Ulysse Thalasso), a insisté sur l’importance de maintenir dans les centres les soins d’eau de mer et la dimension santé de la thalasso, et de continuer sur la voie de l’instauration de normes. Elle a aussi exprimé son émotion de retrouver ses anciennes équipes de l’Athénée et de l’Ulysse Thalasso : « Le personnel est extraordinaire. On a l’amour, le bien-être, l’accueil… et les soins les meilleurs que je connaisse ».

Au micro, Marie-Noëlle Veillet avec à sa droite Kaïs Nabli, directeur du centre Athénée Thalassoatheneecinqmondes2