image-x

Humeur de Berlin (2) : honni soit qui mal y pense

image_pdfimage_print

C’est écrit noir sur blanc dans l’analyse du marché allemand réalisée par l’ONTT : l’avenir est au X. X quoi ? X comment ? Lisez plutôt : « Les TO du dynamic packaging, dénommés aussi TO X, ont marqué une progression significative à tel point que les grands groupes sont aussi devenus très forts dans la production X grâce à des systèmes mixtes. »

Ce charabia n’a a priori aucun rapport avec les mœurs allemandes. Il veut dire simplement que les TO classiques se sont, comme nous l’écrivions dans notre article “Open sky : il y a urgence”, convertis au packaging dynamique en même temps qu’ils ont augmenté les hôtels et les avions sous leur propre label.

Quand on sait que le lobby tunisien de ces mêmes TO continue à militer pour un report de l’accord du ciel ouvert, quand on sait que ces TO abandonnent une à une nos compagnies nationales pour leurs propres compagnies aériennes, quand on sait enfin que la plupart de nos hôteliers et agents de voyages ne connaissent du X que sa version interdite aux moins de dix-huit ans, on peut craindre le pire pour notre tourisme.

Lotfi Mansour, à l’ITB Berlin