e-tourisme

OTA : la parité tarifaire remise en cause

image_pdfimage_print

Mis en cause pour pratiques anticoncurrentielles, booking.com permettra à ses clients de proposer des prix différents dans d’autres sites de réservation.

 

Est-ce une manœuvre ou un réel changement dans la politique de Booking ? Mis en cause pour pratiques anticoncurrentielles dans sept pays européens, le site de réservation hôtelière vient de renoncer à son exigence de parité tarifaire qui obligeait les hôteliers à proposer le même tarif pour tous les OTA (agences de voyages en ligne).

Les propositions de booking.com, résume le Conseil de la Concurrence français, permettraient « aux hôteliers référencés sur Booking.com de proposer librement des chambres à des prix différents sur les différents sites de réservation hôtelière. Ils pourraient notamment faire varier les prix en fonction des conditions qui leur sont appliquées par les différentes plateformes ».

Toutefois, Booking maintient son exigence d’obtenir de l’hôtelier « des prix aussi avantageux que ceux qu’il propose via ses propres réseaux de distribution en ligne et hors ligne ».

 

Lire aussi :
Mark Watkins (Coach Omnium) : les OTA sont nécessaires, mais pas suffisants”
A l’heure du e-tourisme”