PALMGITE

PALMGITE Tozeur : un Ibis à la tunisienne

image_pdfimage_print

Les touristes sont peut-être les plus impatients de le voir ouvrir. L’hôtel PALMGITE n’attend plus qu’une ultime intervention de la STEG pour accueillir ses premiers clients. Mais déjà, le bouche-à-oreille a fonctionné et des Algériens de passage à Tozeur viennent s’enquérir de la date d’ouverture.

panneau

L’engouement pour le premier hôtel économique de qualité de la région tient à son concept (voir notre article), qu’on pourrait résumer par la formule : « le confort d’un grand hôtel à petit prix ». En effet, la chambre est proposée à 59 dinars en double et à 79 dinars en triple, ce qui en fait un établissement idéal pour les familles et les touristes en quête de découverte du Sud tunisien, ou de passage vers d’autres régions.

Sa cafétéria-snack, déjà ouverte, offre aux locaux et aux touristes un lieu de rencontre et de détente pour un thé, un beignet au petit déjeuner ou une pizza le soir.

D’une capacité de 19 chambres et une suite, le PALMGITE a nécessité un investissement total de deux millions de dinars. Il représenterait pour son promoteur, Mongi Loukil, le premier maillon d’une chaîne d’hôtels d’étape qui s’implanteront notamment dans le Nord-Ouest et le Sud tunisiens pour répondre aux besoins d’hébergement à petits prix des touristes.

En somme, ce nouvel hôtel a été pensé comme « un Ibis à la tunisienne », d’où le soin apporté à la literie et au confort des chambres. On lui espère le même succès – même s’il n’aspire pas au même développement.