FTH-MIT-1

MIT : la FTH communique

image_pdfimage_print

Le nouveau bureau de la FTH a profité du salon MIT pour présenter sa nouvelle démarche concernant l’endettement et le financement de l’hôtellerie.

 

A l’occasion du salon MIT qui se tient jusqu’au 8 avril au Parc des expositions du Kram, la FTH a tenu aujourd’hui une conférence de presse où elle a présenté son nouveau bureau, sa nouvelle identité visuelle ainsi que les grandes lignes du livre blanc sur l’endettement et le financement de l’hôtellerie exposées par le président de la FTH, Khaled Fakhfakh, ainsi que le DG de la STB, Samir Saïed.

Etaient présents de nombreux professionnels et financiers dont les deux anciens présidents de la FTH (Radhouane Ben Salah et Mohamed Belajouza), le président de CONECT (Tarak Cherif) et le président du directoire de l’Amen Bank (Ahmed El Karam).

Partant du constat que l’hôtellerie est un secteur particulièrement capitalistique et de la nécessaire rénovation du parc hôtelier, la FTH appelle à une restructuration de la dette selon une nouvelle démarche élaborée avec l’association des professionnels des Banques (APTBEF, regroupant 23 banques et établissement financiers). Cette nouvelle démarche se base essentiellement sur l’adhésion volontaire des hôteliers ainsi que sur une solution « au cas par cas ». Le directeur de la STB a ainsi affirmé que les banques adhèrent à une telle démarche parce qu’« il n’y a pas de relance du tourisme sans restructuration de l’hôtellerie », en ajoutant que « les banques sont mues par une logique des affaires et [qu’]il est plus rentable de négocier que d’avoir recours aux tribunaux ».

Le MIT : un forum pour les professionnels

Avec cette conférence et bien d’autres organisées lors de cette édition du MIT, le salon est en voie de devenir un forum unique de rencontre et d’échange entre professionnels tunisiens, mais aussi de découverte de nouveaux opérateurs. Il en est ainsi de Destination Dahar, de l’antenne tunisienne de la fondation Swiss Contact, qui se fait connaître pour la première fois avec un beau stand, ou Oossafer, la plateforme BtoB lancée au mois de janvier en Tunisie (voir photos).

Il resterait au MIT à s’affirmer auprès du grand public qui, à l’avenir, selon Afif Kchouk, « bénéficiera d’un programme de promotion dédié ».

Le nouveau bureau de la FTH
FTH-MIT-2

Le président de la FTH, Khaled Fakhfakh, et le DG de la STB, Samir Saïed
FTH-MIT-3

Le stand de la plateforme BtoB Oosafer
MIT-1

Le stand de Destination Dahar, antenne tunisienne de la fondation Swiss Contact
MIT-2