Vincci Hoteles fête ses 18 ans

Enfin majeure ! pourrait souffler l’équipe de la chaîne Vincci Hoteles qui fête ses 18 ans. Une équipe qui compte une bonne partie de transfuges de feu Tryp Hoteles qui s’étaient lancé le défi de créer une nouvelle enseigne sur le segment concurrentiel des 4 et 5 étoiles.

18 ans après, l’équipe, autour de Carlos Calero, peut afficher un bilan des plus honorables : 38 hôtels dont 6 en Tunisie, 2100 collaborateurs, un chiffre d’affaires en hausse se montant à 154,6 millions d’euros, un taux d’occupation et un RBE en hausse en 2018 (+7% et + 6%), et surtout un programme d’investissement ambitieux.

En effet, le conseil d’administration vient d’approuver un investissement global de plus de 15 millions d’euros, dont 4,3 pour l’année en cours et 2,2 millions pour chacune des 5 années à venir. Des investissements qui serviront à la rénovation des hôtels et à leur mise à niveau technologique.

Rappelons que Vincci Hoteles était une des rares chaînes espagnoles à se maintenir en Tunisie durant la récente crise du tourisme tunisien, comme le rappelait son Délégué Général Abdennaceur Labassi en octobre 2015 : « … La marque Vincci a vu le jour en même temps en Tunisie et en Espagne, en 2001. Dans ce sens, nous sommes aussi tunisiens qu’espagnols » (lire l’interview d’Abdennaceur Labassi). Un maintien confirmé par Carlos Calero, président de la chaîne, à Selma Elloumi, alors Ministre du Tourisme, venue lui rendre visite en Espagne en septembre 2016.

Aujourd’hui, Vincci Hoteles compte six hotels en Tunisie dont le dernier, Safira Palms à Zarzis, vient d’ouvrir ses portes en 2018.


Carlos Calero, président de Vincci Hoteles
en 2016 avec Selma Elloumi, ex-Ministre du Tourisme

elloumi-espagne




The Residence s’agrandit en Tunisie…

Le groupe The Residence s’apprête à lancer deux boutique-hôtels, à Douz et dans la médina de Tunis, et projette un hôtel de luxe à Djerba. The Residence Tunis, lui, sera redécoré par le n°1 mondial du design d’hôtels de luxe HBA Design. Un investissement cumulé de 100 millions de dollars.

 

En 1995, le groupe Singapourien The Residence choisissait Gammarth pour son premier investissement hôtelier en bâtissant The Residence Tunis dont le succès ne s’est pas démenti depuis. A proximité se sont ajoutés un golf et un centre commercial.

Depuis cette date, quatre hôtels de luxe ont vu le jour ailleurs qu’en Tunisie (Ile Maurice, Zanzibar, les Maldives et Bintan en Indonésie). Mais c’est en Tunisie que la chaîne The Residence a décidé de reprendre ses investissements avec deux boutique-hôtels à Douz et dans la médina de Tunis, ainsi qu’un 3ème projet d’hôtel 5 étoiles à Djerba dont le groupe vient d’acquérir le terrain.

Ainsi, The Residence Douz (50 suites) ouvrira ses portes au mois d’octobre prochain et l’unité de la médina (40 suites) est prévue pour la fin de l’année prochaine.

Ces investissements sont d’autant plus significatifs de l’engagement du groupe sur la destination qu’ils sont tous réalisés sur fonds propres. Le montant de l’investissement cumulé du groupe se monterait ainsi à 100 millions de dollars.

Le navire amiral de la chaîne qu’est The Residence Tunis n’est pas en reste, puisqu’il bénéficiera d’une refonte totale de sa décoration intérieure confiée au n°1 mondial du design d’hôtels de luxe, à savoir HBA design (Hirsh Bedner Associates).

 

Le Ministre du Tourisme René Trabelsi s’entretenant avec Lisa Balsom, Directrice Marketing Europe and Middle East du groupe The Residence, en présence de Mehdi Belkhodja, GM The Residence Tunis, et Hedi Benzarti, Directeur Marketing The Residence Tunis. PH-1-The-residence

Sur le stand de l’ITB, le Ministre du Tourisme satisfait de l’engagement du groupe The Residence sur la destination

PH-2-The-residence




Echos de l’ITB : Tunisia is back

L’ ITB, premier salon mondial du tourisme, qui s’est tenu du 6 au 8 mars à Berlin, a tenu toutes ses promesses avec 113 500 visiteurs professionnels et de bonnes prévisions pour la Tunisie.

« Tunisia is back »

Tel est le commentaire du premier magazine professionnel allemand, FVW. Un retour de la destination sur le marché allemand qui lui permettrait d’atteindre cette année les 400 000 visiteurs.

ITB2019-1

La bataille de l’hiver

Le Ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, a dû insister durant ses rencontres avec les grands tour-opérateurs sur les besoins de la destination en remplissage durant la période hivernale. Tunisair, de son côté, est entré en négociation avec ces mêmes TO pour la commercialisation des avions A320 neo pour l’été 2020, et une augmentation de ses fréquences depuis l’Allemagne pour l’hiver 2019/2020, notamment sur Djerba et Monastir.

Ali Miaoui (DGA de Tunisair) et le Ministre René Trabelsi

ITB2019-2

Tendances

Le marché des tour-opérateurs allemands enregistre une augmentation plus nette des revenus que du nombre de client grâce à des prix de vente revalorisés.

Le Top 3 des TO sur les 3 marchés germanophones (Allemagne, Suisse alémanique et Autriche) reste inchangé avec une TUI en tête (+ 8,5% des revenus et 14% de part de marché), Thomas Cook au 2e rang (+ 4,7% des revenus et 9,7% de part de marché) et enfin DER Touristik (- 1,2% des revenus et 7,4% de part de marché). Ce dernier, en recul en Allemagne pour cause de restructuration, se maintient en Tunisie en tête des tour-opérateurs (via Rewe Touristik et son réceptif DER Touristik Service DTS) avec un nombre de clients estimé à 60 000 en 2018 et 90 000 prévus en 2019.

Le groupe DER Touristik compte actuellement 8 hôtels franchisés en Tunisie (4 enseignes) et un hôtel en gestion (Lti Bellevue Park).

Le Ministre du Tourisme recevant le staff de DER Touristik :
(de g. à dr.) Foued Lejmi (Directeur Général DTS Tunisie & Contracting Manager DER Touristik), Christian Grage (CEO DER Touristik Hotels & Resorts), Karim Baaziz (Directeur des Opérations DER Touristik Hotels & Resorts) et Hassene Brahim (Directeur Commercial Afrique du Nord DER Touristik Hotels & Resorts)

ITB2019-8

Tourisme et développement durable

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, était l’invité d’honneur de la journée “Tourisme pour un développement durable”. Il a pu dialoguer avec le Secrétaire d’Etat Allemand au Ministère de l’Economie, de la Coopération et du Développement (BMZ), Norbert Barthle, le président du DRV, Norbert Fiebig, ainsi que Sarah Schwepcke, directrice Tunisie du GIZ.

Le ministre allemand a pu ainsi souligner la volonté de son pays de soutenir les pays dont les politiques touristiques s’inscrivent dans une optique de développement durable garantissant non seulement l’embellissement et la protection de la nature, mais surtout plus de revenus pour les locaux : « La durabilité est partie intégrante de toute politique touristique et non plus une option » a-t-il insisté.

De son côté, René Trabelsi a exposé les progrès récents du tourisme tunisien en exprimant le besoin « d’un appui allemand dans les domaines de la formation, la qualité et surtout de l’environnement ».

(De g. à dr.) Le Ministre allemand Norbert Barthle, le président du DRV Norbert Friebig et René Trabelsi ITB2019-GIZ1

L’équipe GIZ Tunisie avec le Ministre du Tourisme et des hôteliers :
Sami Saya (1er à partir de la g.), chef du Cluster Economie et emploi GIZ Tunisie,
Mourad Belajouza de Seabel Hotels (3e ), Sarah Schwepcke, directrice Tunisie du GIZ,
René Trabelsi et Farhat Ben Tanfous, de la Résidence Toumana à Djerba

ITB2019-GIZ2

Agents de voyages tunisiens

Les agents de voyages tunisiens étaient présents en force à l’ITB. Des délégations des deux fédérations, FTAV et Fi2T, étaient présentes et, à leur tête, les deux présidents Jabeur Ben Attouch et Houssem Ben Azzouz.

(De g. à dr.) D. Letaief (SG FTAV), Z. Felfoul (Option voyages), M. Ameur (Barclay’s),
J. Ben Attouch (Président FTAV), I. Ouerzazi (Travel Academy)

ITB2019-3

 

(De g. à dr.) K. Kamoun (Voyages 2000), W. Tritar et I. Jedai (Blue Style)

ITB2019-4

 

Best Of Tunisia

Le guide “Best Of Tunisia” de TunisiaTourism.info était largement diffusé sur le salon. Pour l’occasion, le portail (édité par MCM) a aussi diffusé des marque-pages en plusieurs modèles illustrant l’artisanat et le patrimoine tunisiens.

ITB2019-7




Tunisia Hospitality Award : le jury reçu par le Ministre

René Trabelsi, accompagné de la nouvelle Directrice Générale de l’ONTT Amel Hachani, a reçu aujourd’hui le jury du trophée Tunisia Hospitality Award (lire notre article). Ce jury est composé de Mounir Ben Miled (président du Jury), Mehdi Allani (FTH), Sonya Ayed (FTAV), Walid Tritar (FI2T), Emna Bouchoucha (consultante) et Lotfi Mansour (MCM/tunisiatourism.info).

Le Ministre a approuvé le processus envisagé pour sélectionner les hôtels à primer – processus basé sur le GRI de ReviewPro, donc sur les avis et notes des clients.
Cependant il a relevé que, si le client peut décider de la réputation des hôtels, il doit le faire en étant informé de ses droits et devoirs. S’inscrivant en faux contre l’idée que « le client est roi », il préfère dire que « le client a toujours raison, sauf quand il a tort ! ».
René Trabelsi a ainsi attiré l’attention sur la difficulté pour les hôtels de faire cohabiter des groupes de clients dont les aspirations sont parfois divergentes. Il a insisté sur le fait qu’il revient aux hôtels d’être pédagogues afin de faire connaître et respecter leurs règlements internes.

Par ailleurs, le Ministre du Tourisme a approuvé l’idée de décerner un prix spécial du Jury aux meilleurs élèves des écoles de formation.

Rappelons que la 1e édition du trophée Tunisia Hospitality Award se tiendra mercredi 19 juin au Laico Tunis. La distribution des trophées se fera lors d’un dîner-gala qui sera rehaussé par la présence du Ministre du Tourisme et de l’Artisanat.

 

De gauche à droite : Sonya Ayed, Emna Bouchoucha, Mehdi Allani, Lotfi Mansour, Mounir Ben Miled, René Trabelsi, Amel Hachani, Walid Tritar.

juryTHA2

René Trabelsi (Ministre du Tourisme) et Amel Hachani (Directrice Générale de l’ONTT)

juryTHA3




René Trabelsi : « Laissez-nous la chéchia ! »

Ambiance décontractée lors de la passation de pouvoir à la Direction Générale de l’ONTT en présence d’hommes d’affaires chinois…

 

Devant une assemblée d’hommes et femmes d’affaires chinois présents, ayant exprimé l’intention d’investir dans des hôtels 5 étoiles, René Trabelsi, Ministre du Tourisme et de l’Artisanat, s’est exclamé : « Investissez dans les 5 étoiles, mais laissez-nous la chéchia !… ».

L’ambiance était donc décontractée, hier, lors de la cérémonie d’installation d’Amel Hachani en tant que Directrice Générale de l’ONTT. Cérémonie à laquelle s’est adjoint ce groupe de Chinois en visite en Tunisie.

Ambiance studieuse aussi, puisque le développement du tourisme avec la Chine était au cœur des interventions, et notamment à propos de la visite que doit effectuer en Chine le Ministre du Tourisme au mois d’avril.

Ali Miaoui, DGA de Tunisair, a pu informer les invités chinois du projet de ligne Tunisie-Chine que la compagnie nationale lancerait en 2020.

 

Cérémonie d’installation d’Amel Hachani à la Direction Générale de l’ONTT
passationamel2

Délégation d’hommes et femmes d’affaires chinois
passationamel3

Ali Miaoui, DGA de Tunisair, avec René Trabelsi et Amel Hachani
passationamel4




Amel Hachani, nouvelle DG de l’ONTT

Après mûre réflexion, le choix du ministère du Tourisme et de l’Artisanat s’est porté sur Amel Hachani pour le poste de Directrice Générale de l’ONTT. Un choix que semblent justifier la longue expérience de Mme Hachani dans le domaine du marketing et son succès dans la relance de Djerba en tant que Commissaire de l’ONTT pour la région.

Ce choix semble aussi dicté par l’urgence de remettre rapidement l’ONTT en ordre de bataille pour la promotion de la destination et la préparation de la saison.

Amel Hachani occupait jusque-là la Direction Centrale de la Promotion. Elle avait été tour à tour représentante de l’ONTT à Paris et Commissaire régionale à Djerba.




Adieu Si Mongi, tu nous manqueras

Mongi Loukil s’est éteint et c’est notre tourisme qui s’assombrit. Il était si flamboyant, si brillant qu’on le croyait inextinguible. En fait, Si Mongi était incandescent : il se consumait de l’intérieur pour répandre autour de lui lumière et chaleur.

Que retenir d’un homme qui a tant donné à son métier et à son pays, sinon qu’il était derrière toutes les bonnes idées qui ont fait notre tourisme ? Je découvris le fondateur de Carthage Tours et de Palm Beach Hotels au début des années 90 à Londres, dans une réunion des représentants de l’ONTT où il n’avait de cesse de prodiguer des pistes et des idées pour booster le marketing de la destination. En homme de passion qu’il était, ce fut lui qui suggéra ce jour-là d’exploiter le tournage du film « Le patient anglais » dans le Sud tunisien pour mieux commercialiser Tozeur.

Comment se consoler aujourd’hui de son absence… Pour rendre hommage à ce grand épicurien, je vais enfin pouvoir fumer un cigare que je gardais depuis un moment pour « une bonne occasion » : à ta santé Si Mongi.

Lotfi Mansour

 

Lors de l’alliance avec le groupe Accor sous la houlette de feu Mokhtar Fakhfakh
mongiloukil2

Londres, années 90 mongiloukil3

mongiloukil4




Le premier Trophée-Label pour les hôtels est né

Tunisia Hospitality Award se tiendra le 19 juin au Laico Tunis. Organisé par TunisiaTourism.info et basé sur les index GRI de ReviewPro (voir notre article), ce trophée sera aussi un label des meilleures prestations hôtelières telles que perçues par les clients.

15 hôtels et 3 chaînes hôtelières seront primés pour leur excellence dans le service au client selon leur GRI (Global Review Index) de ReviewPro calculé sur les 12 mois précédents. Rappelons que ces index sont basés sur les notes et avis des clients publiés sur 175 OTA dans 45 langues.
La nomination et la sélection finale des hôtels se feront sous le contrôle d’un jury de professionnels présidé par Mounir Ben Miled. Cinq Prix du jury hors hôtellerie seront également octroyés.

Ces trophées seront décernés lors d’un dîner-gala qui se tiendra le 19 juin au Laico Tunis avec le grand acteur Raouf Ben Amor en maître de cérémonie.
Au cours de cette soirée, on pourra entendre la chanteuse Khaoula Tawes et sa troupe dans un programme relevé (Saliha, Fayrouz, Hedi Jouini…) et visionner le premier documentaire sur les bâtisseurs de l’hôtellerie tunisienne : « Des hommes et des étoiles » réalisé par MCM/TunisiaTourismTV.
Une soirée-évènement qui bénéficiera des moyens techniques et humains de l’agence IMAGINE Events.

Mounir Ben Miled, Raouf Ben Amor et la troupe de Khaoula Tawes
THA-2




El Mouradi Hotels : envie de qualité

Les hôtels de la chaîne El Mouradi, dont les prestations ont été quelque peu malmenées durant ces dernières années de crise du tourisme, se mettent en marche pour redevenir « les hôtels de toutes les envies », comme le proclame leur slogan.

En effet, la chaîne fêtait hier à El Mouradi Gammarth la certification ISO 9001 version 2015 de sept de ses hôtels, à savoir :
L’Africa à Tunis
El Mouradi Gammarth
Le Palm Marina, le Palace et le Club Kantaoui à Port El Kantaoui
El Mouradi Hammamet
El Mouradi Skanès.

Ces certifications « s’inscrivent dans un processus de mise en ordre de bataille des hôtels El Mouradi pour l’amélioration de la qualité et la satisfaction des clients par un service amélioré », nous a déclaré Anis Shili, Directeur Commercial de la chaîne.

A en juger par la qualité du cocktail dinatoire servi aux nombreux invités de cette cérémonie, le pari de la chaîne El Mouradi est en voie d’être relevé.

elmouradi1




L’hôtellerie à l’heure de l’e-reputation

L’exposé-débat sur la e-reputation organisé hier au Laico Tunis par MCM, la FTH et ReviewPro a tenu ses promesses, tant en termes d’affluence des cadres hôteliers qu’en qualité des débats.

 

Ils étaient plus de 80 cadres hôteliers de toutes les régions du pays à assister à la présentation de ReviewPro (voir notre article) et à débattre de la portée des outils présentés.

Comment mes clients des différents marchés me jugent-ils ? Où suis-je par rapport à mes concurrents ? Quels sont les départements les plus performants de mon hôtel en termes de service au client ? Que pense de mon hôtel le client actuellement en séjour ? etc.
C’est à ces questions et à bien d’autres que les solutions ReviewPro peuvent répondre, et sur quoi ont porté les débats le long de la matinée d’hier. Des débats quelquefois passionnés, à la mesure des enjeux et de l’intérêt des sujets abordés.

En tous les cas, l’intérêt pour les solutions de ReviewPro semble se confirmer puisque la liste de ses adhérents tunisiens s’allonge déjà de nouveaux hôtels et chaînes. La FTH, de son côté, pense à préparer une offre attractive pour l’ensemble de ses adhérents.
Quant à l’ONTT, représenté lors de ce débat par Amel Hachani, Directrice Centrale de la Promotion, et Asma Najar de la Direction du Produit, il mène une réflexion pour intégrer l’Index de ReviewPro dans le système de classification des hôtels en cours d’élaboration.

Rappelons enfin que le “Global Review Index” de ReviewPro sert déjà au classement mensuel Top 25 des hôtels sur le portail TunisiaTourism.info (édité par MCM). Il servira également à la sélection des lauréats du Tunisia Hospitality Award (THA) organisé le 19 juin au Laico Tunis par TunisiaTourism.info.

debatreviewpro1

 

Mission accomplie pour les organisateurs :
de g. à dr., Mehdi Allani (FTH), Henri-Pierre Valdeolivas et Adrien Boisseau (ReviewPro),
Lotfi Mansour (MCM/ TunisiaTourism.info)
debatreviewpro2

 L’intervention d’Amel Hachani (ONTT)
debatreviewpro3

 

De g. à dr. : Skander Mestiri (Dar El Marsa), Amel Hachani (ONTT),
Mounir Ben Miled (consultant en hôtellerie), Lotfi Mansour (MCM/ TunisiaTourism.info)
debatreviewpro4

 Anis Meghirbi (Seabel Hotels, au centre)
et Mohamed Makni (Mövenpick Hotel Lac Tunis, de dos)
debatreviewpro5

 

A gauche, Haykel Akrout (Khayam Garden) et Henri-Pierre Valdeolivas (ReviewPro)
A droite, à l’arrière-plan, Hedi Benzarti (The Residence Tunis)
debatreviewpro6

A droite, Moncef Boussarsar (Golden Yasmin Hotels)
debatreviewpro7